A TOI MON AMI(E),

Il arrive un moment où nous désintégrons notre corps, nous quittons ce monde, quittons tout pour affronter tout seul les réalités éternelles de ce que nous avons construit sur terre.

La seule chose qui nous reste lorsque nous partons, c’est notre esprit. L’état dans lequel il se trouve au moment où nous partons détermine notre sort éternel.

S’il est sale, nous connaîtrons la souffrance éternelle.
Mais s’il est propre, il entrera dans le repos de DIEU YHWH.
Nous sommes donc ici sur terre pour préparer l’avenir éternel de notre esprit.

Mais il y’a un autre (le diable), qui a mis sur pieds un système pour nous aider à détruire notre esprit par toutes sortes d’activités nocives, obscures, faisant plaisir à la chair, mais détruisant l’esprit. On pense très peu sur terre à ce à quoi nous passerons inévitablement l’éternité à penser.

Oui! Car celui qui ne mesure jamais les conséquences éternelles de ses actions et de sa manière de vivre sur terre, est déjà mort bien que respirant encore dans son corps. Il est comme un fumeur qui est possédé par l’odeur de la fumée et le plaisir de la cigarette au point où il ne ressent même pas la détérioration progressive de ses organes intérieurs (foie, poumons,etc); quand bien même certains malaises tentes de l’interpeller pour qu’il se remette en cause, il trouve une raison machiavélique pour continuer.
jusqu’au jour où il fait face à la triste réalité irréparable de son auto destruction.

Tel est le cas de celui qui se produit inconsciemment dans des vices qui font plaisir à la chair, qui se livre à toutes sortes de méchanceté, d’impuretés, d’infidélités, de haine, de cupidité, de calomnies et médisance, de plaintes, de jeux pervers, etc. Jusqu’au jour où, sortant de son corps, il réalise de manière irréparable combien il n’a consacré ses jours sur terre qu’à détruire tout ce qui restera de lui après la terre.

Si tu es mon ami(e), alors je t’écris ceci parce que je t’aime. Le CHRIST, l’unique Libérateur m’a ouvert les yeux pour que je t’aide à ouvrir les tiens et qu’ensemble nous puissions échapper aux pièges de l’ennemi et sauver nos âmes si précieuses de ce cimetière coloré qu’est ce monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s