Les Repères : Abîmes de rétention et de déformation des esprits


Chaque humain défini son échec ou son succès par rapport à un repère, qui pour lui est comme une boussole qui l’oriente. C’est le repère qui détermine si on est sur le chemin ou non. Chaque humain est l’épouse, l’image, le reflet de son (ses) repère (s) .

Mes repères m’épousent je porte leurs noms , je suis leurs témoins, je travaille pour eux , je me reconnais en eux , je m’identifie à eux , je porte leurs caractères, leurs défauts, leurs attributs, ils constituent ma joie ou ma peine, ma confiance ou mon doute. Mon repère est le centre de mon attraction et de mon désir le plus profond. Mon ( mes) repère (s) déterminent le choix de mes amis , les lieux que je fréquente avec engagement et détermination.

Ne posez surtout pas la question à un humain de vous dire quel est son repère. Mais observez juste par rapport à quoi et à qui il considère qu’il est heureux ou malheureux, en sécurité ou en insécurité, riche ou pauvre.

Le repère est le modèle qui constitue le principe d’appréciation de ce qui est juste ou injuste, de ce qui est beauté ou lugubre, de ce qui est richesse ou pauvreté, de ce qui est bénédiction ou malédiction.

Si donc mon repère est faux , alors tout est faux pour moi et moi même, je suis faux .
Si donc je reconnais être différent du Repère du Créateur / le Messie Yeshoua ,, et que je déclare même que personne ne peut être comme lui, c’est la preuve que j’ai un autre repère que lui.

Je peux même aussi déclarer qu’il est possible d’être comme lui , mais en même tant, face à chaque événement et circonstance , je m’appuie sur les traditions humaines , sur la mode, sur les normes sociétales , sur les lois humaines, sur les traditions babyloniennes, sur les principes institués par le système international des nations. Alors même que parfois je dit reconnaître cela comme étant contraire au vouloir du Créateur.

Que dire quand je continue de considérer celui qui des a diplômes comme étant plus intelligent? Que dire quand j’ai toujours pour modèle d’enfant intelligent ou sage celui qui a les diplômes, alors même que je déclare chaque jour dans mes prières : Le Messie est l’intelligence, il est la sagesse !

Si je reconnais que le Messie est totalement différent de moi , alors je confirme que je suis l’image et la ressemblance d’un autre qui n’est pas le Créateur, car le Messie est l’empreinte de la personnalité du Créateur / Celui à partir de qui tout sera jugé!

Or mon repère est ce qui me caractérise, ce qui détermine mon orientation / mes actions et gestes . Ce qui prouve que je suis contraire c’est le repère à partir du quel je confirme ou infirme tout.

Faux repères impliquent donc : faux caractères, fasse identité, mauvais chemin, mauvaise vision , mauvais projet, faux hommes, fausses familles.

Faux repères impliquent égarement, perdition, errance, vagabondage.

C’est pourquoi il est impossible de devenir disciple du Messie en ayant un autre repère; il est impossible d’être transformer à l’image du Messie en ayant un autre repère.

C’est ce qui explique la condition de discipolat numéro 1 posée par le Messie : renoncer à soi même, c’est à dire : renoncer à tous ces repères / tout ce qui est pour moi comme repère de beauté, de succès, de réussite, de richesse, bénédiction, de sécurité, de pouvoir, de force , d’intelligence, de sagesse doit être détruit, renversé, anéanti. Pour ce faire , il faut déjà volontairement reconnaître que tous ces repères sont faux .

Comment puis je dire avoir le Messie pour repère et prendre un individu dont je témoigne moi même qu’il est en dehors de l’espérance de la fusion au Messie , pour exemple de beauté ou de fidélité , ou même de richesse?

Je ne peux pas être transformé à l’image en ayant d’autres repères.
Exemple de faux repères : l’Europe c’est l’eldorado, en Europe on peut vivre mieux , en Europe on soigne mieux , en Europe la vie est belle , en Europe on trouve facile le travail, en Europe on peut facilement servir Dieu , en Europe on est plus libre . En Afrique c’est la pauvreté; en Afrique c’est la misère; en Afrique on ne paie pas bien; en Afrique il y a pas le travail ; il est difficile de réussir en Afrique .

Quelques exemples de faux repères !

l’Europe c’est l’eldorado,

en Europe on peut vivre mieux ,

en Europe on soigne mieux ,

en Europe la vie est belle , en Europe on trouve facilement le travail,

en Europe on peut facilement servir Dieu ,

en Europe on est plus libre .

En Afrique c’est la pauvreté;

en Afrique c’est la misère;

en Afrique on ne paie pas bien;

en Afrique il y a pas le travail ;

il est difficile de réussir en Afrique .

L’Afrique n’est pas développé, l’Afrique est dans le sous développement,

On souffre trop en Afrique ,

La bonne éducation, la bonne culture , les bons diplômes sont ceux des écoles et universités européennes ,

Honnêtement avec ces repères on sombre dans le complexe et il est impossible de ne pas manifester l’envie, la convoitise, la haine, la condescendance, l’orgueil, la prétention face aux autres .

Quelques exemples de faux repères!

Les bamilékés sont plus soumises,

Les Douala sont plus belles ,

Les blancs sont plus beaux ,

Les noires sont plus méchants,

Les blancs sont plus intellectuelles ,

Les filles minces sont plus belles ,

Les filles rondes ne sont pas jolies ,

Voilà des repères qui impliquent le rejet de la transformation de l’autre, qui implique le doute, qui implique que le Créateur est incapable de transformer un tel qui est plus sorcier que l’autre .

Ces repères qui constituent le socle des inégalités sociales et tribales , ces repères qui démontrent le choix des uns et des autres en dehors des principes établies par le Créateur !

Et c’est pourquoi malgré la prétention d’être dans le Messie , mes choix seront toujours fonctions de tous les idées reçues.
La prophétie s’accomplie. Soyons sobre et intelligent pour vaquer à la prière.