L’OBÉISSANCE, LE CHEMIN DE LA BÉNÉDICTION – Partie 1

Qu’est ce que la benediction n’est pas?

La première chose à clarifier avant d’entrer dans le vif du sujet, c’est définir ce que j’entends par bénédiction, et surtout qu’est ce qu’elle n’est pas.
Très souvent on entend dire que le signe de la bénédiction, ou encore le signe qu’une personne est bénie de Dieu, se mesure sur la base des “signes extérieurs de bénédiction”.
Dans certain pays, le train de vie des personnes est souvent observé par les autorités pour être certain qu’ils ne font pas de fraude fiscale. Ainsi ils regardent aux signes extérieurs de richesse: le nombre de maisons, voitures, etc. Dans nos milieux religieux il est coutume de considérer les signes extérieurs de richesse comme étant des “signes extérieurs de bénédiction”, plus la richesse matérielle apparente d’une personne est grande, plus elle est considérée comme bénie de Dieu.

Dans ce même schéma d’idée, on entend aussi les “pasteurs” dire :

  • Mon frère, ma sœur Dieu va de bénir et tes business vont réussir
  • Tu vas récolter le pluie de bénédiction de l’avant et de l’arrière saison financière
  • Dieu a béni le frère avec les voitures et les maisons, ses enfants vont en Europe pour les vacances
  • Etc.

Et à eux de se justifier en disant : “Tout ceux qui ont servi Dieu ont toujours été très riches. Exemple: Abraham avec ses cheptels, Isaac, que dire de David et Salomon” Et pour conclure en disant que toutes les richesses matérielles de la terre doivent appartenir aux enfants de Dieu, que ce devrait être eux les Bill Gate, etc.

C’est à croire que leur bible n’a pas de nouveau testament, car que dire de notre Seigneur le Messie? Car lui, bien qu’étant propriétaire de toute la création, sur terre n’avait pas d’endroit où poser sa tête même sa tombe lui a été donné. “Mais le Seigneur, il s’est fait pauvre pour que nous soyons riches” Alors pourquoi les apôtres n’ont ils pas profité de cela? Ont-ils manqué de foi?

Nous devons faire attentions de ne pas accepter les bras grand ouverts, ce que le Messie a refusé lorsqu’il fut tenté par le Diable (Matthieu 4:1-11). Et non, la bénédiction de Dieu ne se mesure pas aux “signes extérieurs de bénédiction” ou encore de richesse. Car si tel était le cas, ce seraient tous les riches selon ce monde, ceux qui sont bénis et beaucoup d’enfant de Dieu seraient alors les maudits car au milieu d’eux il n’y a pas beaucoup de sages selon de monde, de puissants, ni de nobles (1 Corinthiens 1:26). Ainsi beaucoup de nos frères et soeurs convoitent les riches selon le monde et les richesses du monde car le Christ n’est pas ou n’est plus leur TOUT en TOUT et pour TOUT.

Arnold TAWATIEU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s