Pour aborder ce thème , il nous paraît important d’entrée de jeu de préciser que le mot prophétie comme beaucoup d’autres a été l’objet d’une grande manipulation et la différence entre ce qu’il désigne de nos jours et sa signification réelle est celle qui existe entre le ciel et la terre.

La prophétie est le dévoilement du projet du Père créateur, l’unique projet pour lequel tout à été appelé à l’existence. (Proverbe 16 :4 )
Nous voyons donc qu’elle n’a aucun lien avec le bien être à l’horizontal de l’être humain, mais est uniquement et totalement centrée sur le projet du Père qui est de se constituer une famille, une nation céleste.

Dans la réalisation de ce projet qui se déroule par étape , Jérusalem (physique) joue un rôle important, celui de la préfigure, de la maquette de cette nation céleste et le temple, son symbole spirituel dont christ est la réalité.
Christ le messie vient donc présenter le vrai culte, la vraie adoration, qui désormais ne se fera plus par des rituels dans un bâtiment fait de mains d’hommes mais dans l’homme Christ, par l’expression de l’identité, du caractère, des vertus du Père créateur.(Jean 4:20-24)

Nous savons que la réalité (la Figure) chasse la préfigure et la réalité est en Christ notre Seigneur. L’avènement de Christ et son sacrifice mettent donc fin au culte imitation qui préfigurait sa venue et désormais le temple bâtiment laisse place au vrai temple qui est le corps de l’homme.

Mais l’ennemi de l’homme, le diable, Satan, va détourner ce dernier de l’unique projet du Père, du but de son existence, et le condamner à l’errance et au vagabondage. Pour meubler cette errance il créé de la diversion qui consiste à pousser l’homme à fixer son regard sur l’ombre (préfigure) pour sa ruine au lieu de rechercher la réalité .
L’humanité prise donc dans l’illusion reste attaché à la Jérusalem terrestre qui a les mêmes caractéristiques que toutes les autres nations à savoir la nature et l’identité païenne, identité contraire et opposée à celle du Créateur.

Il convient pour celui qui fait profession de servir le Dieu Vivant et Vrai de s’éloigner de toute l’agitation de ce monde d’aujourd’hui qui tente de faire passer la contrefaçon (Jérusalem terrestre) pour la véritable, celle qui n’est pas de ce monde.
De chercher à connaître le projet du Père, se laisser façonner par lui pour revêtir sa nature, gage de l immortalité car en dehors de lui la mort règne à plein pouvoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s